A Free Template From Joomlashack

A Free Template From Joomlashack

logo-non LGV.jpg

Dates à retenir :

There are no events at this time
- - PASSARAN PAS - -
- - PASSARAN PAS - -
- - PASSARAN PAS - -

Menu

Joomla Slide Menu by DART Creations

Les nouveautés

Le CIDES-34 Imprimer Envoyer

Collectif Inter-associations citoyennes des Déchets, de l'Environnement et de la Santé de l'hérault (CIDES-34)


Fondation du CIDES-34

 

Il est fondé, entre les différentes associations adhérentes aux présents statuts, un groupement associatif régi par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ne se réclamant d’aucune idéologie, politique, raciale, ou religieuse et ayant pour nom « Collectif Inter-associations citoyennes des Déchets, de l’Environnement et de la Santé de l’Hérault », ayant pour sigle CIDES-34 et désigné dans tout ce qui suit sous le nom de « Le Groupement ». Le CIDES-34 est l’héritier du groupement de fait « Collectif Inter-associatif des déchets de l’Hérault (CID34) » et du groupement de fait « Collectif d’associations citoyennes zéro déchets (CAC0) », ce dernier ayant été constitué sur l’impulsion fédératrice de l’association « Zero waste France ».

 

Objectifs, objet social et buts.

 

a- Le Groupement a pour objectifs, objet social et buts principaux la défense de l’Environnement et de la Santé publique, en rassemblant des associations de citoyens et des groupements qui mettent leurs objectifs et leurs moyens en commun, particulièrement en préconisant le traitement vertueux des déchets considérés comme produits recyclables et valorisables, recueillis de manière appropriée, sélectivement et séparément. Il agit pour promouvoir la réduction des déchets en qualité, poids et volume, avec l’économie circulaire, l’écoconception. Il prône le compostage des biodéchets. Il agit en héritier des actions menées jusqu’à présent par le collectif informel « CID-34 » en précisant que la défense de la Santé publique et de l’Environnement sont indissociables. Il se veut le garant des lois qui s’appliquent dans et à notre pays pour cette défense.

   b- Le Groupement pose en principe que les moyens utilisés actuellement dans le traitement industriel généralisé des déchets (incinération, mise en décharge, tri-mécano-biologique – TMB -,  sont inappropriés ou dévoyés (méthanisation de déchets issus du TMB, stations d’épuration des eaux usées, …) au regard des lois de l’écologie scientifique, conduisent à une mise en danger de la santé des citoyens par les pollutions qu’ils engendrent dans l’air et les ressources hydriques terrestres comme marines. Les alternatives aux solutions industrielles concentrées sont le tri citoyen à la source et le compostage, la réduction et le recyclage-réemploi des déchets considérés comme matières premières secondaires. La réhabilitation des eaux usées doit se faire par des traitements biologiques et naturels ou industriels de proximité appropriés faisant appel à la bioremédiation.

c- Le Groupement déclare lutter contre les gaspillages et les mauvais emplois des fonds publics en rendant aux communes et aux citoyens la compétence du traitement de leurs déchets laquelle découle des principes de subsidiarité, de démocratie de proximité et de démocratie participative. Le Groupement affirme vouloir favoriser les solutions faisant appel aux régies publiques et déclare vouloir faire respecter les lois en vigueur par tous les moyens licites à sa disposition.

d- Le Groupement souhaite pouvoir apporter une aide logistique, par son organisation, en vue de la participation des membres des entités adhérentes (associations et collectifs) à des actions de défense de la santé et de l’environnement, à la demande d’une ou plusieurs entités adhérentes, auprès des autorités locales, nationales ou internationales. Il se veut indépendant de toute autorité administrative, sauf celles prévues par la loi et affirme agir dans le strict respect des lois existantes. Il ne saurait accepter la moindre aide ou subsides privés ou publics qui seraient conditionnés à la perte de tout ou partie de son indépendance.

Liste des associations composant le Groupement

       - Observatoire Indépendant des Déhets et de l’Environnement de Montpellier-Métropole (ODAM) Montpellier,

      - Association des Médecins Indépendants pour l’environnement et la Santé publique (AMIES) Vendargues,

       - Association des Riverains de Garosud, Monpellier,

      - Changeons d’air, Clapiers,

          - Association Collectif Intercommunal Décharge de Castries (ACIDC), Castries,

      - Les Gardiens de la gardiole « Pour la valorisation et la protection de notre environnement, Fabrègues,

       - Atelier Citoyen (AC), Castries.

 

Sur décision du Conseil d’Administration, l’association des Gardiens de la Gardiole s’est associée à la démarche en devenant membre fondateur du Groupement, dont la première réunion plénière eût lieu à Fabrègues le 29 novembre 2016.

 

 
 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack